Index


 
Après avoir vu quelqu'un fermer les yeux,
À jamais, pour partir vers d'autres cieux
Je me suis demandée:''À quoi a-t-il pensé?''
''A-t-il eu peur, ou bien s'est-il senti léger?''

Peu de gens se préparent
Et ce n'est pas rare
De pleurer et de désespérer
Lorsqu'un être cher vient à s'en aller

Même la personne malade qui souffre
Pense que mourir, c'est tomber dans un gouffre
Cependant en pensant différemment
Le départ sera bien moins inquiétant

Moi, je crois à la traversée de ce long tunnel
Celui qui nous mènera vers l'Eternel
Et ou nous y serons accueillis
Par un bon nombre de parents et d'amis

Je suis persuadée qu'une sensation d'amour
Baigne ce lieu réconfortant,
Qu'un paix intense y règne toujours
À tout moment, tout l'temps

J'imagine un ciel d'un bleu magistral
Des cascades qui émettent un son joyeux
Et diffusent une fraicheur agréable
Des arbres majestueux, un paysage fabuleux

Des êtres enveloppés de lumiere
S'y promènent avec lenteur
Pour goûter et savourer ce nouveau bonheur
Et dire merci à Dieu, à leur maniere

Retourner sur la terre
Est leur derniere préoccupation
Tout est si beau! Tout est si bon!
Qu'ils ne veulent plus faire marche arrière

Quand à moi cela me réconforte
Je n'ai plus peur de franchir le pas de la porte
Qui me mènera dans ce jardin
Et ou j'y attendrai les miens

                                 
auteure: Gervaise
                                            22/04/01
RETOUR
AUX POÈMES