Perché tout là-haut
Et faisant la sentinelle
Le phare est tantôt
Le protecteur éternel
Et tantôt, la sécurité paternelle

Ce gardien voit venir les intrus
Et éclaire le chemin de ceux qui sont perdus
Il avertit de l'approche des bateaux
Ou de l'arrivée des nouveaux

Il est là de jour comme de nuit
Aux tempêtes et aux jours de pluie
Il résiste et se tient debout
Pour remplir sa mission jusqu'au bout

La falaise à ses pieds
Se gruge ,lentement, au fil des années
Mais, il compte bien tenir le fort
Jusqu'à sa mort

Si, par bonheur, on y grimpe
On se sent comme les dieux de l'Olympe
Ou comme les maitres du monde
Et on y voit toutes les beautés à la ronde

Il cadre bien dans le paysage
Il a l'air d'un vieux sage
Avec, son beau manteau blanc
Et ses airs d'antan

J'y ai dormi dans ce phare
J'y ai séjourné, dans la journée, jusque tard
Cet endroit paisible et accueillant
Abritera longtemps
Mes souvenirs d'enfant

                                Gervaise
                                
27/03/2001


 
RETOUR
Index